Voyages et sorties scolaires

Visite au Mémorial de Drancy

L'anti-chambre de la mort...

Sur la proposition de Mme Ghielmetti, nous sommes aller visiter le Mémorial de Drancy situé juste en face de la cité de La Muette.

Il nous semblait important de connaitre ce lieu , considéré comme "l'anti-chambre de la mort" par les historiens, site particulier en raison de son emplacement, en plein centre ville à la vue de toute la population, de la présence importante de gendarmes et gardes mobiles qui surveillaient le camp aux ordres des nazis symbolisant ainsi la collaboration du gouvernement de Vichy à l'extermination des juifs d'Europe.

Cette cité destinée à des logements sociaux, à la pointe des innovations pour l'époque, était restée inachevée; les nazis qui entrent dans Paris en juin 1940, la découvrent et décident immédiatement d'en faire un camp. Entre 1941 et 1944, 84% des juifs déportés de France, principalement à Auschwitz-Birkenau, transitèrent par Drancy. Dont les juifs internés au Camp des Milles que nous avions visité en novembre.

Nous avons écouté avec intérêt les explications de la conférencière concernant la sculpture de Shelomo Selinger et la raison de la  présence du wagon de marchandise (voir photo). Puis nous avons continué avec l'exposition permanente qui retrace à l'aide de témoignages vidéo, de documents et de photos, l'histoire du camp et la vie quotidienne des internés. Comme au Camp des Milles, de nombreux dessins ou peintures témoignent de la détresse et des conditions très difficiles des internés. A partir de 1942, les femmes et les enfants sont arrivés au camp. La conférencière nous a appris qu'aucun enfant de moins de 12-13 ans n'a survécu...

Basile V, Mathilde, Kléa, Ruben, Léa, Niels, Gaetan,  Steven de 1CVB et Paloma Ghielmetti, professeur de Lettres-histoire.